Livre
Néerlandais

De dood draagt rode schoenen

Donna Leon (auteur), Lucie Van Rooijen (traducteur)
Een Venetiaanse politiecommissaris wordt geconfronteerd met de moord op een bekende bankdirecteur die, gekleed in een jurk en rode schoenen, bij het abattoir is aangetroffen.
Titre
De dood draagt rode schoenen
Auteur
Donna Leon
Traducteur
Lucie Van Rooijen
Langue
Néerlandais
Langue originale
Anglais
Titre original
The anonymous Venetian
Édition
4
Éditeur
Amsterdam: Cargo, 2011
342 p.
ISBN
9789023456827 (paperback)

Commentaires

Een politiecommissaris te Venetië wordt geconfronteerd met de moord op een onbekende man, gekleed in een jurk en rode schoenen. Naarstig speurwerk wijst uit, dat de dode een bekende Venetiaanse bankier was die zich in hogere kringen bewoog, maar ook relaties in armoedige wijken had. De commissaris die nog een tweetal moorden niet kan voorkomen, weet tenslotte de misdaden in verband te brengen met malversaties van hooggeplaatste personen en de schuldigen te ontmaskeren. Een aardige speurdersroman, onderhoudend en vlot geschreven. Uitstekende sfeertekening van Venetië onder een gloeiende zomerzon. Goede schildering van de diverse personages. Normale druk.

À propos de Donna Leon

Donna Leon (/ˈdɒnə ˈliːɒn/), née le 28 septembre 1942 à Montclair, New Jersey, est une romancière américaine.

Biographie

Donna Leon est élevée dans une famille catholique proche du parti démocrate. Ses grands-parents paternels étaient espagnols et ses grands-parents maternels irlandais et allemands. Elle grandit à Bloomfield, dans le New Jersey. Ses parents mettent fortement l'accent sur l'éducation de leur fille. Mais, comme les héros de ses livres Guido Brunetti, Paola Falier et leurs enfants Raffaele et Chiara, qui « forment une sorte de famille idéale », Donna Leon se rappelle avoir été élevée dans une famille « très heureuse ».

Elle soutient une thèse sur Jane Austen. D'après le Guardian : « Donna Leon enseignait en Iran et terminait une thèse sur Jane Aust…En lire plus sur Wikipedia